Psychotraumatologie appliquée à la thérapie

• Etre capable de proposer à vos patients/clients une solution intégrant les spécificités de la traumatologie.
• Pouvoir déterminer la stabilité du sujet et le cas échéant, augmenter sa sécurité intérieure par des outils adaptés.
• Identifier un traumatisme complexe et ses conséquences sur le développement du sujet, trouble de l’attachement, type de personnalité Borderline.
• Etre en mesure d’aborder l’intégration du contenu douloureux voire traumatique d’un événement en séance individuelle.
• Savoir diminuer la charge émotionnelle d’un événement traumatique sur un groupe (attentat, catastrophe naturelle, accident ou agression…).

  • Durée :3 jours
  • Lieu :42 bd du temple
  • Tarif :570 Euros
  • Formateur : Sandrine RIVIERE

• Psychologue clinicien, psychothérapeute, coach
• Professionnel de la santé mentale
• Praticien de la relation d’aide.

• Avoir les certifications d’exercice de la psychothérapie, psychanalyse ou de la relation de soin.

• Les enjeux d’un traitement post traumatique
o Les enjeux et problématiques d’un psychotraumatisme.
o Historique du psycho traumatisme. Émergence de cette notion liée à des conditions exceptionnelles et dépassant une réalité ordinaire : la guerre.
o L’évolution dans le temps et dans la reconnaissance du trauma : le DSM.
o Du trauma simple au trauma complexe.

• Les outils pour accroître la stabilité du sujet
o L’état de stress post traumatique rend inopérant les approches classiques.
o Les états « ressources » à privilégier.
o Comment évaluer la stabilité du Sujet ?
o Comment augmenter la stabilité : les lettres, la projection dans le futur, les ressources internes : personnages ou personnes modèles.
o Mise en situation : introduire les ressources du lieu sûr
> Exercice avec 2 stagiaires en face à face : un stagiaire en position de thérapeute et l’autre du Sujet.

• Pouvoir proposer à son patient les conditions adaptées à personne en état de stress post traumatique EPST
o Connaitre et s’exercer à une posture sécurisante : prévisible, posée, expliquée.
o Savoir redonner le contrôle du processus au sujet. La notion du stop.
o Éviter l’écueil du « Sauveur ». Savoir comment accompagner sans plonger émotionnellement avec le patient, mais rester « sur la rive ».

• Être en mesure de proposer à son patient une approche sécure d’intégration des contenus douloureux voire traumatiques
o Mobiliser les zones sous corticales : le cerveau limbique et archaïque.
o L’importance de rester sur un axe de ressenti émotionnel et corporel.
o Les effets immédiats de ce type d’approche : un soulagement, une réduction des tensions.
o Signes somatiques d’intégration en cours
o Signes somatiques d’intégration achevée (cou, mâchoire, ventre ...
> Mise en situation d’un exercice de « libre association enrichie » à visée d’une intégration émotionnelle et corporelle des contenus des participants. Prendre comme départ une situation récente et peu perturbante.

• Pouvoir réduire la perturbation émotionnelle d’un évènement traumatique
o Un trauma n’est pas un évènement extérieur : toute personne accidentée ou agressée ne développe pas un ESPT.
o Savoir quels éléments de la scène prendre et dans quel, pour permettre au sujet de les intégrer progressivement.

• Pouvoir abaisser la perturbation émotionnelle d’un évènement traumatique en groupe.
o Les spécificités du groupe : la dynamique et les modes d’animation
o Les intérêts du groupe : prise en charge rapide d’un nombre important de personnes.
o Les consignes de départ pour un groupe « secure » et efficace
o Poser le cadre du groupe : confidentialité, horaires, non jugement, l’utilisation du matériel.
o Mesurer l’intensité émotionnelle de départ.
o Accompagner le déroulé du groupe.
o Mesurer l’intensité émotionnelle de fin.
> Mise en situation : en groupe chaque stagiaire part d’une situation émotionnelle négative et applique le protocole jusqu’à un allègement.

Moyens pédagogiques et techniques

• Accueil des stagiaires dans une salle dédiée à la formation.
• Le dispositif est proposé sous forme de séances théoriques rythmées par des mises en situations où les stagiaires s’approprient les outils dans le cadre de situations cliniques inspirées de la réalité.
• Les mises en situations sont réalisées dans des cabinets de thérapie, en situation au plus proche de la réalité de l’exercice

 

 

Tarif entreprise 750 €

Tarif individuel 590 €

Sandrine RIVIERE

  • Psychanalyste et superviseur
  • Psychanalyste actif intégratif. Praticienne certifiée EMDR Europe - Chargée de cours à la Sorbonne