du lundi 20 juin 2022 à partir de 09H00 au mercredi 22 juin 2022 jusqu'à 17H00

Le bébé dans l’adulte : accèder aux stades pré-verbaux en thérapie

Connaître l’immense enjeu développemental des stades narcissiques, sous-bassements de la personnalité et du lien à l’autre. La clinique du nourrisson est le fondement de toutes les relations à l’autre : du couple, de la relation thérapeutique ...

Accèder aux stades pré-verbaux par des techniques régressives simples et sécurisantes

Trouver les mots quand il y en n’a pas eu

  • Durée :21 heures (3 jours)
  • Lieu :en présentiel au 42, boulevard du Temple – 75011 PARIS
  • Tarif :570 € et 750 € si prise en charge employeur/financeur Euros
  • Formateur : Sandrine RIVIERE
  • Professionnels de la santé mentale (psychologues, psychiatres, psychothérapeutes...).
  • Professionnels de l’accompagnement (coaches, éducateurs...).
  • Aux personnels soignants en pédiatrie (médecins, pédiatres, infirmières...)
  • Professions paramédicales travaillant avec les enfants (orthophonistes, kinésithérapeutes, ostéopathes...)

3 ans d’expérience professionnelle dans l’accompagnement et la relation d’aide.
Avoir expérimenté des régressions dans un suivi personnel psychothérapeutique.

Se repérer dans les théories psychanalytiques.

o Sigmund FREUD : théorie des pulsions, la création de fantasme inconscient.

o Karl ABRAHAM : les notions d’introjection et d’identification.

o Anna FREUD : le principe du plaisir-douleur.

o Mélanie KLEIN : la relation d’objet.

o Françoise DOLTO : l’inconscient corporel, la castration symboligène.

o Didier ANZIEU : le moi peau ou l’enveloppe psychique...

Comprendre la psychopathologie à travers les carences, excès ou traumatismes des stades précoces.

o Michael BALINT : le défaut fondamental.

o John BOWLBY : théoricien des troubles de l’attachement

o Frances TUSTIN : l’encapsulage autistique...

Saisir comment la clinique du nourrisson est le fondement de la relation thérapeutique.

o Wilfred BION : fonction détoxifiante alpha/beta

o Donald WINNICOTT : espace transitionnel.

o Mélanie KLEIN et le transfert négatif.

Comprendre ce qu’est une régression et comment cette notion organise le clivage entre les écoles psychothérapeutiques.

o Sigmund FREUD introduit la notion de régression et de fixation libidinale.

o La notion de régression trace une frontière entre deux groupes de psychothérapies : celles dont le travail est orienté vers une forme de « retour » à des stades archaïques du développement (psychanalyse, bioénergie, rebirth… ) et celles qui sont centrées sur l’« ici et maintenant » (l’approche rogérienne, la gestalt-thérapie, TCC).

Poser le cadre sécurisant de régression.

o Nature de la relation : une relation profonde et authentique plutôt qu’une attitude technique.

o Caractéristique du patient : personne stabilisée, non dissociée, dotée d’une structure forte, avancé dans sa thérapie.

o Préparation et anticipation d’une séance de régression.

Mener une régression.

o L’installation du processus de régression.

o Accueillir le matériau de lors de la régression.

o Sortir de la régression.

o Exploiter le matériau recueilli.

o Posture du thérapeute : attitude, voix, regard, respiration…

Trouver les mots quand il y en n’a pas eu.

o Savoir contenir, soulager, consoler.

o Régresser pour progresser.

o Aider à poursuivre la croissance et l’autonomie

Utilisation des régressions profondes en groupe.

o Les spécificités du groupe.

o Utiliser le groupe comme contenant.

Gérer les difficultés courantes lors d’une régression.

o Le trop plein de paroles.

o Une conscience corporelle déficitaire.

o L’absence de mots.

o La coupure brutale du ressenti.

o Le silence lourd vs silence vide.

o Le gel (freeze).

o Gêne du patient, jugement /peur/honte de l’infantilisation/Les propres résistances du thérapeute

 

Moyens pédagogiques et techniques

Accueil des stagiaires dans une salle dédiée à la formation.
Le dispositif propose des séances théoriques rythmées par des exemple de mises en situations en groupe puis répétées individuellement. Ceci permettant aux stagiaires de s’approprient les outils, dans le cadre de situations inspirées de la réalité.
A la suite des mises en situations, les participants partagent leurs observations.

Sandrine RIVIERE

  • Psychanalyste et superviseur
  • Psychanalyste actif intégratif. Praticienne certifiée EMDR Europe - Chargée de cours à la Sorbonne